FAQ Portage

Publié par: Isabelle Debekker Dans: Boite à outils Sur: Wednesday, December 4, 2013 Commentaire: 0 Vues: 1351

Qu’est-ce qu’un porte-bébé physiologique ?

C’est un porte-bébé qui respecte le corps du bébé et du porteur. Soit selon plusieurs spécialistes [2][9][10][11][12] et [13]:

Pour le confort et le bon développement du bébé dès la naissance :
- bébé soutenu au niveau du siège jusqu’au creux des genoux ;
- courbure du dos du bébé respectée mais pas imposée ;
- en position verticale, bébé en assise profonde, genoux plus haut que le bas des fesses, pour un bon développement des hanches.
Les porte-bébés « kangourou » ou "harnais" classiques dans lesquels les bébés ont les jambes « pendantes » et le dos soit droit soit même cambré sont donc, d’un point de vue physiologique, déconseillés [2].

Pour le confort du porteur :
- portage haut et proche du corps du porteur pour une position optimum du centre de gravité du bébé. Résultat : le bébé parait beaucoup moins lourd que dans les bras ou dans un porte-bébé « kangourou » ou « harnais»
- bonne répartition du poids du bébé sur la structure osseuse du porteur

Porte-bébé physiologique = écharpe de portage ?

Pas nécessairement! A côté des écharpes ou foulard de portage, il existe d’autres types de porte-bébés, inspirés également des portages traditionnels et adaptés à notre mode de vie occidentale. 
Plusieurs d’entre-eux, comme les préformés physiologiques (Emeibaby, Manduca, ERGObaby) sont particulièrement simples d’utilisation et accessible à tous, parents, mamies, gardiennes, ….

Citons aussi les Mei-Tai (Storchenwiege BabyCarrier, BB-tai). Un petit tour dans la boutique en ligne vous permettra d’avoir une meilleure vue d’ensemble. Lors des ateliers de portage que je propose (en Belgique) vous pourrez tester, choisir et/ou apprendre à utiliser tous ces systèmes. Le "forfait cigogne" qui vous permet de participer pendant 9 mois à ces ateliers est compris avec l'achat de tous les systèmes physiologiques.

Mais au fait, pourquoi porter son bébé dans un porte-bébé physiologique ?

Pour le plaisir des 2 partenaires de portage tout d’abord ! 
Les études disponibles nous montrent que le portage :

- diminue les pleurs des bébés et en particulier des « pleurs du soir » pour des bébés portés éveillés ou endormis plusieurs heures durant la journée [3][4];
- est un facteur d’attachement du bébé à la personne qui en prend soin, cela étant lui-même corrélé, à plus long terme, à une attitude plus autonome [5]

On dispose de plus d’étude concernant le portage en peau-à-peau des bébés nés prématurément qui montre un meilleur développement psychomoteur général et une foule d’autres effets bénéfiques [7]
Mais les porteurs et professionnels de santé convaincus ont trouvé de multiples autres avantages:

- éveil sensoriel complet du bébé (odeur, vue sur le visage du porteur puis des autres visages, communication orale facilité, « massage » par le tissus au rythme des mouvements)
- stimulation de son système vestibulatoire (oreille interne) dont on pense qu’il pourrait développer l’équilibre [6];
- satisfaction du besoin de proximité du bébé : apaisement et endormissement facilité
- grande liberté de mouvement pour d’autre occupation qu’elle soit domestique, de loisir ou professionnelle
- temps/type de portage complètement adaptable en fonction de l’âge du bébé et de chaque situation/préférence1
- facteur favorisant l’allaitement

Le bébé ne risque-t-il pas de « s’habituer », trop le porter n’est-pas nuisible à son autonomie ?

Et bien les études scientifiques ont démontrés l’inverse !
On a comparé, à plus long terme, un groupe de bébé porté dans un porte-bébé physiologique à un autre groupe témoin (les groupes ont été tirés au sort). 
A 13 mois, les bébés du groupe « porté » montrait plus de comportement d’exploration dans un environnement inconnu et, façe à une courte absence de leur maman, répondaient avec moins d’angoisse [5].
De nombreux scientifiques pensent que le portage, comme toutes les pratiques répondant aux besoins de sécurité et de proximité du bébé, permet d’améliorer sa « sécurité de base ».

Porter bébé est-ce vraiment bon pour son dos ?

Un portage, même intensif mais fait dans des conditions physiologiques, ne provoque pas de problèmes de développement du dos du bébé comme l’a montré une étude portant sur des bébés portés, dès la naissance, jusqu’à 6 heures par jour [2].

Bébé reçoit-il toujours suffisement d'oxygène?

Pour étant que l'on veille à ce que le voiix respiratoires du bébé soit dégagées, les bébés blottis dans un porte-bébé physiologiques eçoivent toujours suffisement d'oxygène comme l’a montré une étude portant sur des bébés prématurés ou né à terme portés dans différentes positions [8].

En position verticale on decentrera quelque peu le bébé pour permettre un dégagement des voies respiratoires ou l'on veillera à ce que la tête du bébé soit tournée d'un côté ou de l'autre (on peut changer de temps en temps de côté si le bébé est trop petit pour le faire.

En position en berceau, on veille à ce que le visage soit dégagé et les voies respiratoires en particuliers (donc par écrasé contre le porteur). Si l'on allaite dans le système de portage, on surveillera le bébé durant toute le durée de la tétée pluis on le replacera dans une position plus verticale (berceau relevé ou positions verticale par exemple).

Les écharpes de portage, n’est-ce pas trop compliqué pour moi ?

Les écharpes de portage sont des porte-bébés physiologiques particulièrement polyvalents. Elles nécessitent un petit apprentissage pour en apprécier tous les bienfaits et l’utiliser de façon correcte. Lors des ateliers de portage que je propose (en Belgique) vous pourrez tester, choisir et/ou apprendre à utiliser tous ces systèmes. Le "forfait cigogne" qui vous permet de participer pendant 9 mois à ces ateliers est compris avec l'achat de tous les systèmes physiologiques.

Dans une écharpe de portage, le bébé ne risque-t-il pas de tomber ? le nœud de se défaire ?

Voici une crainte très courante parmi les gens qui viennent à un premier cours de portage en écharpe… et qui disparait totalement le premier nœud réalisé. La longueur des écharpes actuelles, permettant des nœud avec plusieurs couches de tissus est souvent particulièrement rassurant pour les porteurs débutants.

Qui peut porter bébé ?

Maman et Papa bien sûr mais aussi toutes personnes qui prend soin du bébé. Certaines crèches ou gardiennes ont adopté le portage (voir article sur le portage en crèche), certaines Mamies ou babysitters aussi !

Quand commencer ?

Idéalement, dès la naissance. De nombreux parents choisissent leur(s) porte-bébé(s) physiologique avant la naissance pour le prendre avec à la maternité. Mais bien sûr on peut commencer à tout age : nouveau-né, bébé, bambin… de nombreux porte-bébé physiologique sont utiles pendant plusieurs années. En particulier pour porter facilement et confortable un plus grand sur le dos pour les balades.

Combien de temps porter pendant la journée? Jusqu’à quel age ?

Tant que vous et votre bébé en prenez plaisir ! Certain parents utilisent un porte-bébé physiologique uniquement pour aller faire des courses ou en balade, d’autre portent leur bébé tout le long de la journée…
En grandissent, graduellement et suivant leur rythme les bambins demandent à être moins porté. Lors d'une grande balade, ils ne peuvent cependant pas encore marcher très longtemps ou on besoin d'une sieste.

Un portage physiologique, en particulier sur la hanche et dans le dos permet de garder un bon confort en général au moins jusqu'à la troisième année. Voir aussi la rubrique portage et randonnée pour le portage des plus grands dans le dos.

Références

[1] Materner: du premier cri aux premiers pas. Blandine Bril et Silvia Parrat-Dayan. Edition O. Jacob mars 2008
[2] Ein Baby will getragen sein. Evelin Kirkilionis.
[3] Hunziker UA and Barr RG, Increased carrying reduces infant crying: a randomized controlled trial, Pediatrics 1986; 77(5): 641-8.
[4] St James-Roberts I, Alvarez M, Csipke E, Abramsky T, Goodwin J and Sorgenfrei E., Infant crying and sleeping in London, Copenhagen and when parents adopt a « proximal » form of care, Pediatrics 2006; 117(6): e1146-55
[5] Anisfeld E, Casper V, Nozyce M, Cunningham N., Does infant carrying promote attachment? An experimental study of the effects of increased physical contact on the development of attachment. Child Dev. 1990; 61(5): 1617-27
[6]Prof. Dr. Ernst J. Kiphard, Institut de recherche de l'éducation physique et sportive de l'Université de Francfort. Extrait d’un article consulté en août 2008 à la pagehttp://www.didymos.ch/fr/html/experten.htm
[7]Anderson GC, Current knowledge about skin-to-skin (kangaroo) care for preterm infants. Breastfeeding Review, 2/8 1993 364-73
[8] Stening W., Nitsch P., Wassmer G. and Roth B. Cardiorespiratory stability of premature and term infants carried in infant slings. Pediatrics 2002;110;879-883
[9] Dr. Ewald Fettweis, Entwicklung geht nach Geburt weiter (Le développement des hanches se poursuit après la naissance), http://www.orthinform.de/new/fachartikel/artikel.php?id=236
[10] Dr. Evelin Kirkilionis, Tragen eines Säuglings - mehr als eine Möglichkeit des „Kindertransportes“
http://www.didymos.de/cgi-bin/didyhops.pl?kirk99.htm
[11] Dr. Ewald Fettweis, Das kindliche Hüftluxationsleiden), 
http://www.hueftgelenkdysplasie.de/index2.html
[12] Dr. méd. Detlef Bonnemann, Über die Hüftgelenksentwicklung bei Neugeborenen, avril 2007, 
http://www.kindundgesundheit.de/rund_ums_baby/gesundheit/raus-aus-der-schieflage
[13] Dr. Thomas Oberst, Richtiges Tragen fördert die Entwicklung (Un portage correct favorise le développement), 
http://www.tuev-sued.de/tuev_sued_konzern/presse/service-_und_magazinthemen/baby-tragehilfen_-_geborgen_und_sicher_wie_in_abrahams_schoss

Commentaires

Laissez votre commentaire

Boîte à outils